La propreté du chiot : une éducation ferme et progressive

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pour devenir propre, étape clé de l’éducation canine, le chiot doit être encadré et suivi dès les premiers mois, afin que son comportement devienne correct aux alentours de 6 mois. Ce point est extrêmement important pour son rapport au domicile, à sa place dans la maison, et ses liens avec son maître : il est indispensable d’y apporter beaucoup d’attention.
Cet apprentissage de la propreté concernera : tout d’abord le fait qu’il ne doive pas se soulager à l’intérieur de chez vous, puis l’endroit ou les endroits où il aura le droit de faire ses besoins, et enfin les rythmes sur lesquels vous déciderez de l’emmener en sortie.

Les mauvaise idées reçues :

- mettre le nez du chien dans ses excréments n’est pas une punition pour lui, cela ne sert donc à rien de le faire
- même s’il est petit, en taille ou en âge, ne le laissez pas faire ses besoins sur un espace dédié au repos ou au calme, comme son tapis matelassé ou son panier
- ne nettoyez pas devant lui, ce n’est pas constructif en terme d’éducation animale

Que faire alors?

- ne le punissez pas mais repoussez le, que la séparation ou l’isolation soit une façon de montrer votre mécontentement
- accompagnez le avec des gestes de renforcement positifs lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur, avec quelques friandises spéciales pour chien. Ne laissez cependant pas cette attitude perdurer, c’est un moyen pour l’encourager au début seulement
- associez des mots aux gestes, de façon à ce qu’il comprenne rapidement ce que vous attendez de lui. Vous pouvez ainsi par exemple verbaliser le fait qu’il va pouvoir aller se promener, et donc se soulager, au moment où vous prenez sa laisse, il fera de lui même très vite le lien

Pour créer une véritable complicité avec votre animal, pensez que le dressage passe aussi par les jeux, avec des objets que vous lui donnez et qui sont dédiés à ces moments ensemble. Vous pouvez parallèlement adopter des gestes éducatifs simples, mais qui apprendront à votre chien comment se comporter correctement.

Un exemple facile : posez une friandise devant lui et précisez qu’il ne doit pas y toucher. Au fur et à mesure des essais, vous reculerez, puis irez même dans une autre pièce. L’objectif est qu’il n’y touche que si vous l’y autorisez. Pour votre compagnon à quatre pattes, vous obéir et interagir avec vous est une preuve d’affection, prenez donc du temps pour ces moments privilégiés.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »